Bienvenue sur Garanc’Hier & Aujourd’hui !

De Warenceras en Garenceras, puis Garencières en Garancières, les années ont façonné notre village. En 1896, le recensement officiel quinquennal de Garancières dénombrait 905 habitants. La plus grande partie des terres était occupée par les cultures de céréales (froment, seigle, orge, méteil et avoine), de betteraves fourragères et une importante culture de vignes (60 hectares).

Il n’y avait pour ainsi dire pas d’industrie à Garancières. La pierre à chaux y était encore exploitée et deux fours à chaux étaient constamment en activité. Une partie notable de la population féminine était occupée à la confection de la blouse en toile bleue connue des bouchers et des charcutiers de Paris sous le nom de « blouse de Garancières ». On fabriquait encore dans quelques maisons des peignes et démêloirs en corne.

Les cartes postales de cette époque étayées par les articles de journaux à lire dans la revue de presse sont autant de témoignages de cette vie rurale des années 1900.

Depuis, Garancières a connu bon nombre de modifications. Toutefois, les années qui se sont succédé y ont laissé çà et là des traces, ici une maison, là un commerce ou un monument. A travers les cartes postales anciennes d’HIER et les photos d’AUJOURD’HUI, on peut se balader dans nos rues à la recherche de ces empreintes que le temps a épargnées.

Je voudrais remercier chaleureusement Jean et Sylvette Marchand (collectionneurs invétérés) et Yves (retourné à ses sources normandes mais qui a gardé un peu de son coeur à Garancières) pour le prêt de leurs cartes postales mais surtout Gaëtan qui a su réaliser avec talent ce site tel que je l’imaginais.