Les Commerces

« Quant au commerce, c’est celui de tous les villages agricoles ; Les produits de ferme sont expédiés sur Versailles et Paris par le chemin de fer de Granville; le vin, trop léger pour voyager, est consommé sur place ou dans les communes voisines…Possédant une perception, une étude de notaire, un médecin, un bureau de poste, de télégraphe et cabine téléphonique, abondamment pourvue de commerçants, Garancières est appelé à devenir sinon une petite ville, du moins un gros village. » (monographie de 1899)

  • Image avant
    Image après

    Carte de 1907

  • Image avant
    Image après

    Annonce parue dans le Progrès de Rambouillet du 21 décembre 1928 : " Grand Bal - Mardi 25 décembre prochain, aura lieu dans les salons de l'Hôtel Jenny, à Garancières, le grand bal de nuit organisé par le "Club des Célibataires Garanciérois". Le concours du célèbre "Céliba't-jazz" est assuré et les danseurs sont certains d'y passer une soirée charmante."

  • Image avant
    Image après
  • Image avant
    Image après

    Hôtel restaurant épicerie et maintenant agence immobilière.

  • Image avant
    Image après
  • Image avant
    Image après

    Le 2 septembre 1902, le bureau de poste est transféré à l'angle de la rue de Poissy et la rue de l'Eglise. (cartes de 1906)

  • Image avant
    Image après

    Boulangerie rue de l'Eglise.

  • Image avant
    Image après

    La carte représentant l'épicerie rue de l'Eglise a circulé le 24 octobre 1916.

  • Image avant
    Image après

    Le café de la mairie jouxtait un magasin de toiles et confections. (carte de 1905)

  • Image avant
    Image après

    Au fil des années, l'enseigne a changé au rythme des propriétaires. Fernand écrivait le 22 mai 1940 : "nous voyageons beaucoup. On nous a mené la vie dure en Belgique. Nous avons été décimés. Ceux qui ont pu sauver leur peau ont eu beaucoup de chance"

  • Image avant
    Image après
  • Image avant
    Image après

    Carte postale envoyée le 10 juin 1940.

  • Image avant
    Image après

    "Cela semble bon de ne plus faire la queue" rapporte cette parisienne en villégiature à l'hôtel Belle Vue - Bel Air en 1941.

  • Image avant
    Image après

    Puis Auberge "La Malvina" de 1976 au 30 novembre 1998.

  • Image avant
    Image après

    La Haute Perruche

  • Image avant
    Image après
  • Image avant
    Image après

    Le télégraphe Chappe était un moyen de communication visuel par sémaphore sur des distances de plusieurs centaines de kilomètres. Mis au point par Claude Chappe en 1793, le télégraphe Chappe a permis une transmission très rapide de l'information et il est à l'époque très admiré et copié en Europe. Il constitua au milieu du XIX ème siècle un réseau de 5000 km en étoile autour de Paris, reliant 29 villes grâce à 534 stations.
    Mais le système est un système optique; il ne peut fonctionner dans le brouillard, en cas de grosse pluie ou de neige et il s'arrête la nuit. Il est donc  abandonné en 1855.